Oct 13

Traduire un document favorise l’exportation

Traduire un document combiné  avec  les possibilités qu’offre internet ouvre de  grandes opportunités aux entreprises de toute catégorie, quelle qu’en soit la taille. Environ, un tiers de la population mondiale a accès à Internet et peut être atteint facilement. Donc, si vous avez un site web existant qui fait la promotion ou la vente de vos produits, vous pouvez puiser dans ce vaste marché mondial.

Vous êtes peut-être perplexe par rapport au lien de causalité directe entre le fait de traduire un document et  l’exportation. C’est tout à fait normal. Le but de ce billet est justement d’établir clairement le lien de cause à effet entre la traduction et l’exportation.

traduire un document favorise l'exportation

Traduire un document favorise l’exportation

Les statistiques du  Département du commerce international britannique aux Affaires, à l’Innovation et aux Compétences (UKTI) démontrent que les entreprises qui ont une présence internationale améliorent leur productivité de 34%. Elles ont aussi 12% plus de chances de survivre que celles qui n’exportent pas. Selon ces mêmes statistiques, les entreprises exportatrices déduisent que l’exportation favorise l’innovation.

Le principal point à considérer est de savoir vers quel pays exporter et d’utiliser plutôt la langue de communication locale. Des recherches sommaires via google vous donneront une assez bonne idée vers quel pays commercialiser vos biens et services. Ce n’est vraiment pas utile d’engager des sommes colossales dans des études de marché à ce stade.

Traduire un document dans langue  de vos interlocuteurs

Il faut traduire un document mais autant que possible dans la langue de vos interlocuteurs?  Sur ce point aussi, les statistiques sont assez éloquentes et ne laissent pas la place au doute.

Si vous travaillez avec la Chine, vous avez intérêt à traduire vos documents en chinois mandarin. De même si vous faites affaire avec le Brésil, il serait judicieux de traduire vos documents en portugais

Seulement 27% des internautes parlent anglais, et 85% des clients en ligne préfèrent faire des achats dans leur propre langue. Par conséquent, afin d’attirer ces utilisateurs non anglophones pour vendre vos produits, et services, vous devez communiquer avec eux dans leur langue locale. C’est ici qu’intervient le besoin de traduction. Traduction de votre site web ou de vos documents dans la langue locale de communication.

« Quod erat demonstradum » (ce qu’il fallait démontrer)!

En plus de traduire un document dans la langue de vos interlocuteurs, il serait judicieux de cibler  l’une des neuf langues utilisées sur Internet connaissant des taux de croissances les plus rapides. Ces langues couvrent plus de 55% de la population des utilisateurs d’Internet. Voici ces langues dans un ordre décroissant de taux de croissance : l’arabe, le russe, le chinois, le portugais, l’espagnol, le français, l’allemand, le coréen et le japonais. Néanmoins, les cinq langues les plus traduites sont : l’anglais, le français, l’allemand, le russe et l’italien.

Mais ça c’est une question de moyens!

Suivez et partagez

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous aimez ce contenu? Alors, partagez-le avec vos amis!